Agro-Environnement

Togo / Situation des exploitations familiales : Les faîtières agricoles en conclave à Tsévié

Du 13 au 16 juillet, un atelier de partage et d’appropriation du rapport régional 2016 sur la situation des  exploitations familiales en Afrique de l’Ouest se tient dans la ville de Tsévié au Togo. Organisé par la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles  (CTOP) avec l’appui du Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest  (ROPPA), plusieurs acteurs impliqués prennent part à cette rencontre.

Selon M. Gnassingbé Sandou Assimarou, Président de la CTOP, ce conclave a pour objectif d’analyser profondément le rapport régional 206 sur la situation des exploitations familiales en Afrique de l’Ouest et plus particulièrement voir si la plateforme des producteurs est pris en compte dans ce document. « Il  s’agit d’amender et de  s’accorder sur le document qui a été rédigé. Cela nous permettra de faire ressortir les forces et faiblesses des exploitations familiales qui nous serviront maintenant de faire une planification dans les années à venir », a-t-il indiqué.

Les participants pourront apprécier  les enjeux liés aux exploitations familiales au Togo et faire l’étude de l’apport de la CTOP dans ce rapport régional afin d’identifier les pistes d’amélioration du dispositif de suivi et d’accompagnement. Soulignons que la CTOP et le  ROPPA comptent favoriser le développement des exploitations familiales et de l’agriculture paysanne en mettant en place des politiques liées à la libéralisation des économies nationales et à la mondialisation des échanges commerciaux.

Commentaire d'article

Umalis