Santé

Lutte contre le paludisme : Des méthodes naturelles pour chasser les moustiques !

Provoquée par des moustiques du genre Plasmodium, le paludisme est selon l’OMS la maladie la plus commune dans le monde et particulièrement en Afrique. La situation est d’autant plus préoccupante que depuis plusieurs années les parasites développent des résistances aux molécules antipaludiques et les moustiques craignent de moins en moins les insecticides. Il faut utiliser d’autres méthodes.

En effet, le parasite du paludisme est transmis à l’homme par la piqûre de moustiques femelles « vecteurs » du paludisme du genre Anopheles. La plupart du temps, le paludisme débute par une fièvre 8 à 30 jours après l’infection suivi de maux de tête, de douleurs musculaires, d’un affaiblissement, de vomissements, de diarrhées, de toux.

Pour l’heure, il n’existe pas de vaccin. C’est pourquoi, il est plus que recommandé de prendre des mesures de protection telles que dormir sous une moustiquaire, faire périodiquement des traitements préventifs.

En outre, voici quelques astuces pour éloigner ces insectes nuisibles :

  • Mettez un peu d’eau dans un récipient et ajoutez-y quelques gousses d’ail coupées en morceaux. Laissez macérer quelques heures et versez ce liquide dans un vaporisateur. Pulvérisez-le dans les coins sombres de la maison.
  • L’odeur du vinaigre repousse les moustiques. Placez donc un verre de vinaigre près de votre fenêtre.
  • Disposez à divers endroits de la maison plusieurs oranges coupées en deux et piquées de clous de girofle

Mais, le plus important est de dormir sous une moustiquaire imprégnée.

Commentaire d'article

Umalis