Economie

Examen global de l’aide pour le commerce 2017 à Genève : La ministre Bernadette Legzim-Balouki représente le Togo

Axé sur le thème « Promouvoir le commerce, l’inclusion et la connectivité pour un développement durable », l’examen global de l’aide pour le commerce 2017 se tient à Genève du 11 au 13 juillet. Devant les difficultés liées au plan de l’offre et de l’infrastructure commerciale des pays en voie de développement, l’aide pour le commerce permet de rendre les échanges commerciaux plus fluides.

En effet, l’Aide pour le commerce est un mécanisme de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) visant à promouvoir le commerce. Cette initiative permet aux gouvernements et aux partenaires financiers de reconnaître le rôle que joue le commerce dans le développement d’un Etat. Il s’agit de donner aux pays en développement les capacités de prendre part aux échanges internationaux. L’Aide pour le commerce a essentiellement pour but de mobiliser des ressources nécessaires afin de remédier aux contraintes liées au commerce relevées par les pays en développement et les pays les moins avancés.

Par ailleurs, l’Aide pour le commerce permet de promouvoir l’inclusion financière, les échanges commerciaux, le développement durable à l’horizon 2030. L’autonomisation des femmes constitue également un point important dans les critères de l’Aide pour le commerce. La ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki, participe à cet important rendez-vous au nom du Togo.

Commentaire d'article

Umalis