Politique

Togo : L’avis du Prof Togoata Apedo-Amah à propos de la campagne de purification

Sur instruction de la CVJR, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a mis à contribution toutes les religions du Togo dans le cadre des cérémonies de purification effectuées la semaine dernière. Des acteurs de la société civile aux partis politiques, la question continue d’alimenter le débat. Professeur Togoata Apedo-Amah a également dit ce qu’il en pense dans un post sur sa page Facebook.

« J’ai tardé à écrire sur la dernière bouffonnerie de la monarchie héréditaire des Gnassingbé parce que je me suis déjà exprimé là dessus sur les radios privées. Le cirque de cette Awa Nana, fort heureusement, n’abuse personne. Ma réticence à prendre la plume vient du fait que plusieurs personnes ont très bien dit les choses sur Facebook. Mais la pédagogie est répétition. Dans nos coutumes, c’est celui qui a commis une souillure morale qui est condamné à payer les frais de purification. Qui paie les frais? Les bourreaux. Peine perdue », a écrit l’universitaire.

« Pas de purification sans aveux et sans jugements. Que les cancres politiques cessent de nous prendre pour des cons. Ces fausses purifications constituent déjà un aveu. Qu’attendent les tribunaux? », s’interroge-t-il. Pour celui-là qui n’a pas sa langue dans la poche, toute l’eau de l’océan n’arrivera pas à purifier les sbires du régime. Simplement parce qu’ils n’ont jamais eu le courage d’avouer les « crimes abominables » commis contre le peuple togolais. Notons que ces cérémonies de purification initiées par le HCRRUN sont qualifiées par Prof Togoata Apedo-Amah « d’escroquerie politique ».

Commentaire d'article

Umalis