Politique

Révision du code électoral: le CAR convie le gouvernement à se référer à l’APG

Après la réunion avec l’Alliance nationale pour le changement (ANC) sur la question de révision du code électoral, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales Payadowa Boukpessi, s’est entretenu ce lundi avec une délégation du parti Comité d’action pour le renouveau (CAR) ce lundi 10 juillet à Lomé.

Cet entretien avec le CAR vise à recueillir son avis sur le processus de relecture du code électoral, pour les prochaines élections. Selon un communiqué publié par le parti, le projet de relecture du code électoral concernait seulement certains articles notamment, celui de la composition, des attributions et du fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Le document indique que, le CAR a rejeté cette approche et  a demandé au ministre de tenir compte de l’Accord politique global (APG) pour cette mission.

« La délégation du CAR a fait observer au ministre de l’Administration Territoriale que les sujets pour lesquels elle est conviée font partie des réformes institutionnelles et constitutionnelles dont les modalités de discussions sont fixées au point 3.1 de L’APG, que le cadre prévu à cet effet a été créé par décret N°2007-050 en date du 30 avril 2007 », a indiqué le communiqué.

C’est le deuxième parti politique de l’opposition à convier le gouvernement à se référer à l’APG pour la relecture du code électoral. Le CAR demande donc au ministre de convoquer la structure créée pour la circonstance afin d’aboutir à des « réformes nécessaires, à l’équité et à la transparence des élections ».

Commentaire d'article

Umalis