Culture & Réligion

Purification du Togo: il n’y a pas de folklore dans la religion traditionnelle, Togbui Gnagblondjro III

Depuis lundi dernier, le Togo a observé une semaine de purification, première étape avant l’indemnisation des victimes des violences que le Togo a connu et dans le cadre du processus de réconciliation initié par le gouvernement. Ces cérémonies de purification ont été largement critiquées par des observateurs. Ces derniers reconnaissent le bien fondé de la chose mais ont décrié le processus de mise en œuvre.

Ces cérémonies ont suscité beaucoup de polémiques, surtout celles de la religion traditionnelle, que d’aucuns ont qualifiés de folklore. En réponse à ces critiques, Togbui Gnagblondjro III, patron des prêtres vaudous du Togo  souligne qu’il n’y a pas de folklore dans la religion traditionnelle et qu’on invoque pas à tort les âmes des personnes décédées. « C’est sérieux ce que nous avons fait. Nous ne faisons pas de simulation et les gens verront les résultats », a-t-il souligné.

Selon lui, les messages des oracles étaient clairs et adressés à toute la population, du président de la république au plus petit des togolais.

Rappelons que c’est la religion traditionnelle qui a donné le ton aux cérémonies de purification le jeudi 6 juillet dernier, avec des cérémonies d’immolation de béliers et de libation à travers tout le pays. Elle a été suivi des religions musulmane et chrétienne respectivement les 7 et 9 juillet derniers.

Commentaire d'article

Umalis