Faits divers

Un réseau de falsification des documents administratifs démantelé par la police togolaise

Les fautifs ont érigé un véritable service administratif pour la fabrication clandestine des faux papiers administratifs. Une perquisition de la police a permis de saisir 57 faux sceaux des administrations des pays du Togo, Ghana, Burkina Faso, Mali, Bénin, Côte d’Ivoire, et du Niger.

Il s’agit des nommés Ezékiel Olobode, Kodjo Mawugnon Dala, Lonlongnon Awudji, Anicet Kessoun et Kouevi Attivi. Ces présumés malfrats arrêtés depuis quelques jours ont été présentés à la presse ce vendredi.

Selon leurs propres aveux, des faux permis de conduire internationaux, de fausses assurances CEDEAO, de faux récépissés de déclaration de libre en circulation des véhicules automobiles, de faux timbres fiscaux, de faux diplômes de pâtisserie à plusieurs personnes ont été fabriqués par eux.

Commentaire d'article

Umalis