Politique

« Des actes concrets doivent suivre les cérémonies de purification du Togo », Prof David Dosseh

« Il faut vraiment aller dans le vrai sens des choses, commencer à poser des actes beaucoup plus concrets puisque les cérémonies de purification restent beaucoup plus symboliques qu’autre chose ». C’est ce que propose le Professeur David Dosseh, coordonnateur des Universités sociales du Togo (UST).

C’est la réponse du coordonnateur des UST à la question, « quel doit être maintenant le comportement des Togolais les uns envers les autres après les cérémonies de purification du Togo ?». Invité dans une émission sur la radio Nana Fm ce lundi 10 juillet, Prof David Dosseh estime que le citoyen a besoin que des actes concrets soient posés et des questions de fond soient résolues. Et ces actes concrets selon lui, sont entre autres, la résolution de la question de l’impunité, l’assurance d’une sérénité aux Togolais, l’indemnisation des personnes victimes des exactions et la connaissance des responsables de ces exactions à travers la justice.

Il ajoute que, le chef de l’État Faure Gnassigbé doit fréquemment s’adresser aux citoyens sur des questions d’enjeu national. Pour rappel, les cérémonies de purification du Togo ont pris fin ce dimanche sur toute l’étendue du territoire national avec la religion chrétienne.

Les Universités sociales du Togo (UST) sont une organisation de la société civile togolaise regroupant les syndicats des travailleurs, les organisations de défense des droits de l’homme et de consommateurs.

Commentaire d'article

Umalis