Agro-Environnement

Production, transformation, exploitation du soja : Un atelier pour booster la filière au Togo

Depuis hier, un atelier national sur l’élaboration du document de la stratégie de promotion des exploitations agricoles se tient à Lomé sur l’initiative du Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé. Il prendra fin le 7 juillet 2017 et marque un tournant décisif dans le développement de la filière soja au Togo.

La production du soja togolais est très limitée et sa qualité ne répond pas aux normes internationales : c’est ce qui ressort de l’étude réalisée par le ministère du Commerce. En outre, d’autres contraintes techniques retardent l’exportation du soja conventionnel et biologique. Maintenant que ces difficultés sont relevées et consignées dans un document, les acteurs impliqués se retrouvent pour construire une nouvelle base de la filière. Les travaux se déroulent en présence de Mme Ernestine Attanasso, conseillère nationale en politique commerciale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Avec une production moyenne de 23.000 tonnes de soja, la filière est créateur de près de 300.000 emplois. Il suffit juste de donner un coup de pouce à ce secteur très prometteur en renforçant les capacités des producteurs afin d’obtenir une production adaptée aux exigences des marchés extérieurs. Par ailleurs, le Togo doit faire un grand pas afin de s’engager dans le volet transformation (huile, farine, lait, fromage). Pour l’heure, la mise en œuvre d’un partenariat durable entre producteurs, transformateurs et distributeurs est en cours d’étude.

Commentaire d'article

Umalis