Education

Foly Satchivi ne composera pas pour le compte des examens du semestre Mousson 2016-2017

Le président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE) et étudiant en droit Foly Satchivi, n’aura pas accès à la salle d’examen pour les évaluations de fin de semestre mousson 2016-2017. C’est une décision du président de l’Université de Lomé (UL), Prof Komlan Dodji Kokoroko qui a adressé à cet effet un courrier au doyen de la Faculté de droit (FDD), pour que des dispositions soient prises.

Les raisons qui motivent cette décision du président de l’UL sont les suivantes. Le professeur Dodji Kokoroko parle de « lynchage gratuit contre l’UL et sa personne et de l’absence du nom de Foly Satchivi dans les fichiers de la Direction des affaires académiques et de la scolarité (DAAS) pour le compte de l’année 2016-2017. Aussi, le président demande au doyen Prof Komi Wolou de donner des ordres pour que la décision soit respectée. Enfin ajoute t-il, « qu’aucune note ne soit affichée au profit de l’intéressé ».

Prenant connaissance de la décision, l’intéressé Foly Satchivi n’est pas passé par mille chemins pour répondre à M. Kokoroko. Dans une lettre adressée au président, le concerné parle de chantage et de diffamation avant de rappeler qu’il est réellement inscrit pour l’année 2016-2017, en témoigne la démonstration faite par ses avocats et lui-même, lors de son procès.

Notons que ce mardi, la LTDE a tenu une conférence de presse au cours de laquelle, elle a donné jusqu’au 17 juillet prochain aux autorités universitaires, pour avoir satisfaction de leurs revendications faute de quoi, elle appellera à un boycott des examens.

Commentaire d'article

Umalis