Diaspora Faits divers

Scandale à Paris : Laetitia Avia, la députée franco-togolaise à la dentition très tranchante

Selon l’hebdo satirique « Canard enchaîné » dans son édition à paraître aujourd’hui, la toute nouvelle députée élue sous la bannière de La République En Marche a connu le vendredi 23 juin dernier une fin de journée atypique. Au lieu d’un évènement politique, c’est plutôt une scène de rue semblable à celles dont on est témoin presque chaque jour à Lomé, qui fait parler de la députée française d’origine togolaise.

En effet, celle qui a été citée en exemple par le Premier ministre Edouard Philippe lors de sa déclaration de politique générale « aurait mordu un chauffeur de taxi » justifiant le titre donné à l’article : Macroniste très mordante. D’après le journal, Laetitia Avia a pris un taxi et devait régler la note de 12 euros. Or, elle n’avait qu’une carte bancaire alors que le terminal du taxi était hors service. « Le ton monte, et la jeune macroniste menace de planter là le chauffeur… lequel démarre pour la conduire à un distributeur automatique », peut-on lire dans l’hebdomadaire.

L’empoignade entre le chauffeur de taxi et sa cliente tourne mal. Selon la version de la police, « elle a mordu le conducteur à l’épaule pour qu’il s’arrête ». N’eut été l’intervention des policiers municipaux de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne, la jeune avocate aurait peut-être « dévoré » le chauffeur. Finalement, elle règle la facture après « quarante-cinq minutes de négociations » et porte plainte au Commissariat pour « séquestration ». A son tour, le taximan porte également plainte « pour coups et blessures ».

Commentaire d'article

Umalis