Politique

Le PNP exige un retour à la constitution de 1992 pour sortir le Togo de la crise

Le 2 juillet dernier, le Parti national panafricain (PNP) a tenu un grand meeting de sensibilisation au stade d’Agoè Nyivé, un rassemblement qui a mis fin à sa tournée nationale démarrée il y a quelques mois. Au cours de ce meeting, le président national du parti Tikpi Atchadam a estimé que, seul un retour à la constitution de 1992 peut sortir le Togo de la crise politique actuelle.

Selon Tikpi Atchadam, la constitution de 1992 est la constitution du peuple à laquelle le régime actuel ne doit fait entorse et représente la voie de sortie de crise. C’est pourquoi le PNP exige le retour à la constitution de 1992. « A défaut du retour à la Constitution de 1992, nous serons bien obligés d’exiger le départ du système RPT-UNIR », a mis en garde le président du PNP.

Pour y arriver, le PNP brandit comme arme de combat, une marche pacifique, qui d’après le parti est un véritable moyen de pression politique. « Une marche pacifique du siècle devant ouvrir la voie à la reconnexion du Togo. Une marche qui se fera de Cinkassé à Aného jusque dans la diaspora togolaise de par le monde entier, c’est une affaire de tous », a déclaré M. Atchadam.

A cet effet, le PNP appelle tout togolais du nord au sud de l’est à l’ouest, à rester mobiliser pour le jour J.

Commentaire d'article

Umalis