Politique

Confronté à l’absentéisme des députés, Dama Dramani convoque des sessions de rattrapage

Face aux absences non justifiées de plusieurs élus du peuple au parlement, le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani oblige au rattrapage. Il a manifesté son indignation la semaine dernière face à cette attitude des députés. Pour palier le problème, le président a convoqué une session extraordinaire pour les prochains jours, lors de la clôture de la première session ordinaire de l’année 2017.

Des séances de rattrapage, c’est ce que préconise Dama Dramani pour faire payés les parlementaires de leurs absences répétées. Il indique qu’à cause des absences, les travaux en commission et en plénière n’ont pas avancé au cours de la première session ordinaire de l’année qui a pris fin vendredi dernier.

Le président fait savoir qu’ils étaient par contre présents en grand nombre en Avril 2016 pour voter l’augmentation de leurs salaires et autres indemnités dans l’ordre de 85%. Selon Dama Dramani, « le retard accusé dans l’examen et l’adoption des textes doit être rattrapé par une session de rattrapage en attendant que d’éventuelles sanctions ne soient décidées contre cette attitude ».

Par ailleurs, il a rappelé ses collègues à l’ordre, à la clôture de la session de l’année 2016-2017.

Commentaire d'article

Umalis