Développement

8ème conférence du WAPEA: des chercheurs africains en développement étaient à Lomé

Prof. Lisk Franklyn chercheur à l’Université de Warnick au Royaume-Uni

La capitale togolaise a abrité du 3 au 4 juillet, la 8ème conférence annuelle de l’Association ouest africaine de politique économique (West African political economy association WAPEA). C’était une réunion entre chercheurs en développement, rencontre qui a servit de cadre à la présentation des résultats des recherches menées par ces experts en développement.

Ce rassemblement fait suite à un appel à communication où des études sont proposées par les chercheurs du monde entier. Ces études sont ensuite soumises à une sélection assez compétitive à l’issue de laquelle, les 15 meilleures études ont été retenues pour cette année. Ce sont donc les auteurs de ces travaux qui ont pris part à cette 8ème conférence.

« Ce document ainsi élaboré permettra à tous les acteurs, qu’ils soient étudiants, députés et décideurs, de connaître ce que nous proposons pour le développement de l’économie », a confié Prof Diery Seck, directeur exécutif du centre de recherche en économie politique (CREPOL) du Sénégal. Parmi les études passées en revue au cours de ces assises, figure la recherche du Prof. Lisk Franklyn chercheur à l’Université de Warnick au Royaume-Uni. Elle traite de la question d’égalité dans la distribution des ressources dans la société.

Plusieurs autres études passées au crible au cours de la rencontre ont également pris en compte l’approche « dimension humaine » dans l’élaboration des politiques économiques. Il s’agit entre autre des recherches des professeurs Diery Seck, Directeur du CREPOL, Oladele Omasegbon de l’Université d’Indiana aux USA, M. Akpan du WAIFEM au Nigeria.

WAPEA est une association basée à Dakar Sénégal. Les membres de cette organisation ont profité de la rencontre de Lomé pour renouveler leur instance dirigeante pour un mandat d’un an. Précisons que ces résultats seront regroupés en seul document et soumis aux décideurs du monde entier.

 

Commentaire d'article

Umalis