Jeunesse et emploi Santé

Togo / L’hôpital communautaire de Bè secoué par un mouvement de grève

Licenciements, arriérés de salaire… en bref mauvaise administration de l’hôpital de Bè : voilà ce qui est à l’origine des mouvements d’humeur des agents de ce centre de santé ce vendredi 30 juin. D’ailleurs, depuis quelques jours, les journaux de la place parlent de l’hôpital de Bè avec un zoom sur la qualité défectueuse des services offerts ainsi que l’absence d’équipements sanitaires.

A cet effet, le personnel de santé s’est donc mobilisé pour s’en prendre au Docteur Kokou Etta-Koffi, Directeur général dudit centre, qu’il accuse de mal gérer ce centre de santé. Un sit-in a été organisé ce vendredi devant les locaux de l’hôpital de Bè. Dans leurs revendications, les agents réclament le payement de leurs arriérés et la réintégration immédiate de leur collègue Kokou Aboby qui fut licencié « sans motifs valables ».

Contraints de soigner les malades sans le minimum nécessaire et dans des conditions déplorables : fenêtres sans moustiquaire, lits inconfortables, salles poussiéreuses, dalle fissurée, circuits électriques dangereusement laissés à l’emporte-pièce, les grévistes sont décidés à mettre la pression afin que des solutions idoines soient trouvées. Selon leurs propos, ils comptent aller à l’inspection du travail pour réclamer de meilleurs conditions de vie et de travail.

Commentaire d'article

Umalis