Politique

Le PNP a rassemblé une foule des grands jours pour son Meeting à Agoè

Le Parti national panafricain (PNP) était ce dimanche 2 juillet au stade d’Agoè Nyivé à Lomé pour un grand meeting, dans le cadre de sa tournée nationale. Et c’était une foule monstre de militants et sympathisants qui a fait le déplacement du stade pour écouter le message apporté par leur leader  Tikpi Atchadam, président du parti.

De rouges vêtus, ils sont des milliers de partisans et sympathisants qui ont répondu favorablement à l’appel de Tikpi Atchadam. Partant du discours d’indépendance de Sylvanus Olympio dans lequel il avait promis un lendemain radieux, le leader du PNP fait savoir que ces beaux jours sont obstrués par une éclipse qui dure jusqu’à ce jour. « Pour ce pays qui portait l’espoir d’un peuple et celui de tout un continent, qui l’aurait cru ? Seulement, la deuxième nuit, celle qu’ils nous ont imposée, la nuit de l’éclipse, est artificielle. En fait la deuxième nuit se révèle sous les traits typiques d’un jour voilé », a déploré Tikpi Atchadam.

Pour lui, l’heure de la délivrance est arrivée, d’où l’appel à la mobilisation de tous les indignés du pays pour, dit le PNP, « déchirer ce voile qui nous empêche de voir le soleil qui brille sur nos têtes et autour de nous ».

Le PNP projette dès lors une marche pacifique pour arracher les exigences chères au peuple. Pour cette marche pacifique, le parti appelle homme, femme et jeune sans distinction de réligion ni d’appartenance politique ni ethnique, à sortir pour arracher sa liberté. Cette marche selon Tikpi Atchadam, va ouvrir la voie à la reconnexion du Togo à la seconde près, seconde à laquelle Sylvanus Olympio fut assassiné.

Commentaire d'article

Umalis