Développement

Le FIPAM 1ère édition veut promouvoir les ODD à travers la paix

L’Ong Maison de l’espérance pour les enfants déshérités (MED) veut faire la promotion des Objectifs de développement durable (ODD), en garantissant la paix. Elle a initié à cet effet le Festival international pour la paix dans le monde (FIPAM). Ce festival a été lancé ce vendredi 30 juin à Lomé par Essohanam Edjéou, Directeur de cabinet du ministère de la Planification du développement.

Placé sous le thème « la paix pour l’atteinte des ODD », le Festival international pour la paix dans le monde (FIPAM) est un évènement international à caractère culturel qui aura lieu du 24 au 30 septembre 2017 à Lomé. Il est prévu pour cette 1ère édition, la prestation des groupes artistiques, des stars de la musique, des acteurs culturels et de développement de nombreux pays du monde. L’idée selon les organisateurs, est de rassembler tout le monde autour de l’idéal le mieux partagé, « la paix ». « La paix, la stabilité, les droits humains et une gouvernance efficace fondée sur l’État de droit, sont des vecteurs importants pour le développement durable. Dans un monde de plus en plus divisé et en proie à la violence et aux conflits, les communautés doivent œuvrer aux côtés des gouvernements afin de trouver des solutions durables aux conflits et à l’insécurité grandissante », a indiqué Komi Sékou, président du festival.

Le FIPAM 1ère édition à terme, entend amener 500 organisations (ONG, associations et départements ministériels) à mieux s’approprier les ODD. Le but est de sensibiliser sur l’importance de la paix pour la réalisation des ODD.

 

Commentaire d'article

Umalis