Santé Société

Lutte contre la drogue, l’ONG RAPAA continue la sensibilisation

Célébrée le 26 juin dernier, la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues a été marquée par plusieurs activités au plan national. Des ONG œuvrant dans le domaine ont appelé à des sensibilisations pour freiner la consommation de ces stupéfiants. C’est à travers des manifestations culturelles et sensibilisations, que l’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Actions (RAPA), s’est adressée au public ce jeudi à Lomé. C’était également l’occasion de lancer la bande dessinée « Ce piège… ».

Selon la présidente de l’association Touré Khadija Catherine, la consommation de la drogue est devenue un véritable « problème de santé publique », a en croire les résultats d’une enquête menée par l’Organisation des nations unies contre la drogue (ONUCD). Ils révèlent que la courbe de la consommation de stupéfiants est de plus en plus grandissante dans le monde. 25,5 millions de personnes dans le monde souffrent de troubles liés à la consommation de stupéfiant, 12 millions se l’injectent, 1,6 millions qui le prennent, souffrent du VIH et 1,6 millions des hépatites.

Face à cette situation, il urge d’agir, de contraindre la population à prendre conscience des dangers liés à la consommation de stupéfiants. C’est donc pour atteindre ces objectifs que RAPAA a publié la bande dessinée « Ce piège… », de de l’artiste slameur et peintre Mawuli Komi Kugbadzor. La journée était axée sur le thème « Écoutez d’abord ».

Commentaire d'article

Umalis