Développement

L’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix section Togo (AIPP-Togo) mise en place

Renforcer la culture de la paix par l’éducation et les sensibilisations de masse, faire la promotion du développement économique et social du pays, inculquer le respect des droits de l’homme, assurer l’égalité entre les femmes et les hommes et encourager la marche vers la démocratie : autant de défis que promet de relever la section Togo de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix (AIPP-Togo) qui a été créée ce mercredi à Lomé.

Composé de cinq (5) membres et présidé par Mme Sabine Gnakouafre, le bureau de l’AIPP-Togo compte travailler en synergie avec les acteurs impliqués pour la paix, la cohésion sociale et le développement humain au Togo. « En effet, les crises sociopolitiques et économiques ont rendu la cohabitation très difficile avec des tensions ici et là à travers la planète. C’est ainsi que le réseau des parlementaires pour la paix a vu le jour dans la ferme volonté de jouer sa partition en faveur d’un monde radieux et prospère » a souligné la La présidente du Réseau des parlementaires pour la paix, section Togo.

Selon elle, l’installation de ce Réseau au Togo intervient en vue de mener des actions pour accompagner les familles et les communautés du Togo dans la résolution des mouvements et conflits en vue de la préservation de la paix à travers le monde. Présent à la cérémonie, l’ancien premier ministre, M. Gabriel Mensah Agbéhomey, a rappelé aux membres du réseau qu’ « au-delà de la construction de la paix, ils offrent à l’Assemblée Nationale togolaise un instrument supplémentaire dans le cadre de la diplomatie parlementaire ».

Commentaire d'article

Umalis