Faits divers

Togo : Nouvelle sortie du MMLK pour dénoncer les rackets sur la route Afagnan-Lomé

Selon le communiqué du Mouvement Martin Luther King (Mmlk), le tronçon Afagnan-Lomé est semblable à un « péage » érigé par les forces de l’ordre en vue de soutirer de l’argent aux usagers. L’organisation du Pasteur Edoh Komi prend la défense des victimes et dénonce ces actes de rackets qui tendent vers la normalité.

Le Mouvement Martin Luther King condamne avec la dernière rigueur les rackets savamment orchestrés au quotidien par les forces de sécurité les services douaniers et les militaires sur le tronçon Afagnan -Lomé, dépouillant ainsi sans pitié les chauffeurs.

En effet, selon les informations en détails, les routiers prennent 1000fr à Aneho, sur les rails les douaniers prennent 200fr, sur n’importe quels bagage et marchandises même les légumes à Zébé sont taxés 200fr à l’ aller comme au retour. Pareil à Anfoin où les gendarmes empochent 200fr, idem pour les douaniers à l’aller comme au retour.

Trop c’est trop, car si l’on s’amusait à calculer ce que perd un chauffeur par jour sur cette voie au profit des hommes en uniforme, c’est seulement un total faramineux et le pauvre conducteur rentre bredouille à la maison. En revanche, les fonctionnaires au service de la sécurité de l’État s’en sortent avec des poches pleines, attendant de pieds fermes leurs salaires à la fin du mois.

Devant ces comportements cupides, véreux et iniques auxquels les victimes sont finalement esclaves et exposés à tous les dangers, le Mouvement Martin Luther King lance instantanément un appel aux services hiérarchiques de la sécurité et de défense en vue de mettre fin à ces pratiques malveillantes et honteuses qui ternissent l’image du pays et sabotent les efforts salutaires déjà entrepris.

MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING -LA VOIX DES SANS VOIX /LOME -TOGO

Commentaire d'article

Umalis