Développement

Togo / D’ici fin 2017, l’électricité sera accessible à partir de 100 FCFA

Le mandat social du président togolais Faure Gnassingbé est en marche. En vue d’assurer un mieux-être à la population togolaise, le Projet dénommé « CI-ZO » vient d’être élaboré avec pour défi de faire passer le taux d’électrification dans les zones rurales au Togo de 7% à 40% d’ici 5 ans. Cette initiative s’inscrit dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) et est basée uniquement sur l’énergie solaire.

A l’initiative du Chef de l’Etat togolais, le projet « CI-ZO » a été officiellement annoncé le 20 juin dernier et a également fait l’objet de discussions jeudi dernier entre Faure Gnassingbé et M. Mansoor Hamayun, co-président de la société B.Boxx, spécialisée dans la production d’énergie solaire. Vu les conditions de vie des populations habitant dans des zones où l’électricité est quasi absente, tous les espoirs sont fixés sur ce projet en gestation qui représente une seconde chance. Selon les chiffres officiels, 35% de Togolais ne sont pas desservis par les services publics d’énergie électrique.

A terme, le projet « CI-ZO » permettra aux Togolais de s’offrir un panneau solaire à moindre coût. D’après le communiqué publié à cet effet, il suffit aux populations de dépenser 100 FCFA/jour pour disposer de kits solaires individuels et avoir accès à l’électricité en temps réel. La phase pilote sera soutenue par les ministères des Mines et de l’Energie et celui des Postes et de l’Economie numérique et sera officiellement lancée dès le 4ème trimestre de l’année 2017 avec 20 000 kits qui illumineront des foyers ruraux.

Commentaire d'article

Umalis