Société

L’AIPP section Togo se donne pour mission, la culture de la paix dans le monde

Les parlementaires togolais ont rejoint l’Association internationale des parlementaires pour la paix (AIPP). Ce mercredi 28 juin à Lomé, les responsables de ladite association ont mis en place la section Togo (AIPP-Togo). Elle est dirigée par un bureau de 5 membres présidé par Mme Sabine Gnakouafré.

Le Réseau des parlementaires pour la paix, section Togo a désormais la lourde tâche d’œuvrer au renforcement de la culture de la paix à travers l’éducation, les sensibilisations, au respect des droits de l’homme et à la promotion du développement économique et social. Pour Sabine Gnakouafré, la présidente nationale, ce réseau se veut un cadre de réflexions et d’actions en vue d’accompagner les communautés et les États dans la préservation de la paix. « En effet, les crises sociopolitiques et économiques ont rendu la cohabitation très difficile avec des tensions ici et là à travers la planète. C’est ainsi que le réseau des parlementaires pour la paix a vu le jour dans la ferme volonté de jouer sa partition en faveur d’un monde radieux et prospère » a-t-elle déclaré.

Quant aux autres membres, ils se sont engagés à travailler en synergie pour la paix et le développement humain dans le monde. A pris part également à cette rencontre, l’ancien premier ministre Agbéyomey Kodjo. Il a par ailleurs invité les membres à bien jouer le rôle qui est le leur.

Commentaire d'article

Umalis