Agro-Environnement

Togo/protection de l’environnement: Le PGICT arrive à terme le 30 juin prochain

Le ministère de l’environnement et des ressources forestières a organisé ce mardi 27 juin à Lomé, un atelier de validation du rapport d’achèvement du projet Gestion intégré des catastrophes et des terres (PGCIT). Ce projet débuté il y a 5 ans dans le cadre du programme d’investissement pour l’environnement et les ressources naturelles, arrivera en fin d’exécution le 30 juin prochain.

Le but de cette rencontre avec les acteurs impliqués dans la protection et la préservation de l’environnement est de leur permettre de s’approprier les réalisations du PGICT à travers une approche participative. L’occasion a été saisie pour le ministre André Johnson, pour rappeler les résultats « probants et tangibles » du projet. « Ces résultats obtenus nous donnent l’occasion aujourd’hui de disposer des acquis que nous capitaliserons et porterons à l’échelle nationale dans le cadre d’autres initiatives en cours de financement », a souligné le ministre.

Le Coordonnateur du projet a ensuite présenté ce qui a été fait, coté renforcement des capacités des structures impliquées dans le cadre de la préservation de l’environnement. « Il a eu également l’amélioration du système d’alerte ainsi que la fourniture d’informations hydrologique et météorologiques en vue de préserver le pays contre d’éventuels catastrophes naturels », a-t-il insisté.

Le PGICT a démarré depuis janvier 2012 avec un montant global de 16.948.947 millions de dollars  avec l’accompagnement du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et la Banque Mondiale.

Commentaire d'article

Umalis