Société

Konrad Adenauer en faveur de la prise en compte des femmes dans les réformes foncières au Togo

Dans le cadre de son programme régional « Un seul monde sans faim », les responsables de la fondation Konrad Adenauer (FKA) étaient à Tabligbo la semaine dernière, où ils ont rencontré les autorités locales traditionnelles et coutumières. L’objectif visé, former ces derniers sur la prise en compte des femmes dans les réformes foncières dans la localité.

Durant deux jours, les participants, une quarantaine, venus de Zio, Bas- Mono, Vo et Yoto, ont été outillés à l’application des dispositions relatives aux droits d’accès de la femme à la terre dans les communautés. Toujours dans le même ordre d’idée, la fondation a entretenu ce mardi les autorités administratives de la Kozah sur des notions relatives à l’amélioration de la situation d’accès des femmes à la terre. Il s’agit donc d’une campagne foncière prenant en compte les hommes comme les femmes, que la FKA mène. « Nous nous battons pour la mise en place au Togo d’une charte sur le foncier qui prenne en compte le droit des femmes à l’accès des terres dans nos différentes communautés,» a déclaré Maurice Gblodzro, Coordonnateur national de la FKA.

Le programme régional « Un seul monde sans faim » de la fondation Konrad Adenauer est lancé en décembre 2016 et vise à relever les défis liés à la faim et à la malnutrition. Pour information, au Togo seulement en matière foncière, 27,7% de femmes ont accès à des superficies relativement moins grandes que les hommes.

Commentaire d'article

Umalis