Société

Procès des étudiants: le MMLK dit son mécontentement face aux attitudes des Forces de l’ordre

Lors du procès des étudiants Foly Satchivi et Marius Amagbégnon ce lundi à Lomé, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du Pasteur Edoh Komi n’a pas digéré la manière dont les forces de sécurité ont empêché les représentants des organisations de défense des droits de l’homme et des journalistes de suivre l’audience. l’association parle de traitements humiliants envers ces acteurs.

« En agissant toujours avec les forces brutales sans respect aux citoyens, les forces de l’ordre et de sécurité ne semblent pas être loin des forces du désordre et d’insécurité », c’est en ces termes que l’association de défense des droits de l’homme a dit son mécontentement face aux agissements des forces de l’ordre ce lundi aux abords du palais de justice. Le communiqué parle de « traitements d’humiliation » envers les militants des droits de l’homme et les journalistes.

Le MMLK a condamné ce  qu’il qualifie de « traitements d’une autre époque » et a dénoncé l’usage quotidien des gaz lacrymogènes et des armes sur le territoire. Il souligne en outre que le pays traverse une période sensible et les togolais doivent proscrire les actes susceptibles de réveiller les « vieux démons », pour l’intérêt national.

Commentaire d'article

Umalis