Société

Pour la lutte contre la torture les OSC formulent des recommandations au gouvernement togolais

Le Collectif des associations de lutte contre l’impunité au Togo (CACIT) et l’Association chrétienne pour l’abolition de la torture (ACAT Togo) ont organisé des consultations nationales du 19 au 21 juin dernier sur « les stratégies de lutte contre et les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ». A l’issue des consultations, des recommandations ont été faites à l’endroit du gouvernement. Ce lundi 26 juin journée internationale contre la torture, le CACIT a rendu public ces recommandations.

Au total 14 recommandations sont formulées par les acteurs de la société civile à l’endroit du gouvernement. Elles invitent l’État à rendre un accès facile à la documentation sur les cas de torture ou traitements dégradants, à mettre en place des infrastructures pour la réinsertion des enfants en conflit avec la loi, à prendre des mesures de prévention contre la maltraitance des femmes en milieu familial et hospitalier et à œuvrer en concertation avec les organisations de la société civile pour la protection des droits humains au Togo etc.

Précisons que la formulation de ces recommandations a été faite par 23 Organisations de la Société Civile (OSC) dont, le CACIT, ACAT Togo et Amnesty International. L’édition 2017 de la journée internationale contre la torture est placée sous le thème : « défendre la vie après la torture ».

Commentaire d'article

Umalis