Politique

Togo: une partie de la population de l’Ogou salue la décoration du Major Kouloum

On se souvient qu’à la veille de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Togo, le chef de l’État a décoré un certain nombre de personnalités, dont le Major Kouloum. La décoration de ce dernier a fait des tôlées au sein de la population togolaise.

Après la décoration du major Kouloum à la veille du 57e anniversaire de l’accession à la souveraineté, une partie de la population d’Ogou, y compris Le chef spirituel Iba et le chef canton de Gléi ont également dénoncé l’acte de Faure, en adressant une lettre à la présidente du Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN). Une autre partie de la population de l’Ogou s’est fait entendre se jeudi en publiant une lettre ouverte dans laquelle, elle dénonce le fait que les deux leaders traditionnels se soient exprimés au nom de la population de l’Ogou toute entière. « Ces deux chefs ont posé leur acte inopportun et irréfléchi sans avoir consulté ni les autres chefs, ni les cadres, ni les députés, ni les autorités préfectorales et la population du grand Ogou au nom desquels, ils prétendent s’exprimer », s’est-elle expliquée.

La lettre fait cas également d’une quelconque manipulation des deux chefs par la présidente de la CDPA Adjamagbo Brigitte, native de la localité. « Remarquant que le contenu de cette lettre n’est que le reflet exact de la déclaration de Mme Adjamagbo de la CDPA au lendemain de la décoration, nous pouvons conclure que les auteurs sont au service dudit parti en particulier et de l’opposition togolaise en générale », a-t-elle déclaré.

Cette frange de la population, au nom de la paix dit-elle, demande aux autorités de démettre de ses fonctions le chef canton de Gléi et met en garde le chef spirituel Iba contre ses dérapages et ingérence dans les affaires politiques.

Commentaire d'article

Umalis