Economie Justice

L’ex Directeur de la CNSS du Togo accusé de malversation financière

Après s’être démis de ses fonctions à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), l’ex directeur Koffi Kadanga Walla, de nouveau dans le collimateur d’Ingrid Awadé. M. Walla est cité dans une affaire de malversation financière de 6 milliards de FCFA durant son règne à la direction de la CNSS. Il est sommé par la nouvelle directrice de rembourser les fonds.

L’affaire de malversation est révélée par le journal Doumia Le Monde dans sa parution ce jeudi 22 juin.  L’hebdomadaire togolais, rapporte que le l’ex directeur de la CNSS a puisé 6 milliards de francs CFA dans les caisses de la CNSS pour créer une société immobilière parallèle de gestion du patrimoine immobilier de la Caisse pendant qu’il était directeur.

Le journal poursuit qu’il s’agit de la société SEGIM SA, dont le directeur général est M. Walla lui-même et Kouadjo Alowoanou Gbadago, directeur financier, qui occupe le même poste à la CNSS. Il indique que les 6 milliards sont des prêts accordés à SEGIM par la CNSS au taux de 6,4% le 16 décembre 2015, destiné pour ses activités (construction des villas à la cité Millenium et recouvrement des loyers et les créances de la caisse consenties par plusieurs personnes). « Et déjà, SEGIM a commencé par distribuer des bénéfices à ses actionnaires. Koffi Walla et les autres ont déjà perçu au titre de l’année 2016, une rémunération annuelle de plus de 30 millions de francs CFA (30 450 184 francs CFA, exactement) », relève le journal.

C’est suite à cette découverte qu’Ingrid Awade, l’actuelle Directrice générale de la CNSS somme M. Walla de rembourser et avec les intérêts les 6 milliards. Elle a par ailleurs ordonné l’arrêt de la vente des lots de la CNSS à la cité millénium et à la cité de Baguida.

Commentaire d'article

Umalis