Justice Société

Un guide des droits et obligations du justiciable disponible au Togo

Le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) a organisé mardi dernier à Lomé, un atelier de validation d’un guide des droits et obligations du justiciable et du plan de carrière des magistrats. C’est un document qui a pour but de conscientiser les justiciables et les juges sur les aptitudes à avoir pour une justice plus équitable au Togo.

Selon le document élaboré par le CSM, le justiciable n’a pas besoin de proposer de l’argent au juge pour avoir les prestations. « Certains pensent qu’il faut nécessairement donner quelque chose au juge avant d’avoir les prestations. Les juges ont leur salaire à la fin du mois. Les justiciables n’ont pas besoin de leur proposer de l’argent et le code pénal punit un tel comportement. C’est un devoir qui pèse sur le justiciable et qui doit comprendre qu’il ne doit pas proposer de l’argent au juge », a souligné Akakpovi Gamatho, président du CSM.

Le garde des sceaux, ministre de la justice pour sa part, reconnait la délicatesse du devoir d’un magistrat. C’est pourquoi souligne t-il, qu’il doit avoir certaines valeurs lui permettant d’accomplir dans les règles de l’art et de la déontologie professionnelle, sa mission. Ce document se situe dans le cadre de la directive sur l’éthique et la déontologie du magistrat entreprise depuis mars 2014 par le CSM.

Commentaire d'article

Umalis