Faits divers

Togo: les riverains du barrage de Nangbéto attendent toujours leurs indemnisations

La Plateforme Nationale de la Convergence Globale des Luttes pour la Terre et l’Eau, un regroupement de 9 organisations de défense de droits de l’homme était devant la presse ce mardi à Lomé, pour faire le point de la situation des riverains de Nangbéto, délogés dans le cadre du projet de construction du barrage électrique du fleuve Mono. Tout en déplorant, la situation, la plateforme demande aux autorités de prendre leur responsabilité.

Il avait été promis à ces riverains, des indemnisations au début du projet de construction du barrage. Selon la Plateforme, ces personnes ne sont jamais entrées dans leurs droits, malgré les actions menées. Les neuf organisations de défense des droits de l’homme soutiennent que le barrage électrique du fleuve Mono a été construit sur fond de violation des droits de l’homme. Et les riverains délogés vivent dans une situation de précarité et de vulnérabilité. Elles dénoncent en outre, l’étroitesse du nouveau site d’habitation aménagé aux riverains. « Quelle que soit la parcelle que l’on disposait sur les lieux devant abriter dorénavant le barrage électrique, on ne bénéficie sur le nouveau site que d’un lot de terrain », déplorent-t-elles.

C’est fort de cela que la Plateforme exige du gouvernement le dédommagement des délogés, et appelle les dirigeants de la CEB de prendre des mesures efficientes en faveur des concernés. Rappelons que cette situation prévaut depuis les années 90.

Commentaire d'article

Umalis