Société

Le RAOTEDH aux côtés des migrants en situation irrégulière au Togo

En collaboration avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le Réseau des associations et Ongs togolaises pour l’éducation aux droits de l’homme (RAOTEDH), veut faire de la protection des migrants en situation régulière et de la réduction de l’apatridie, son cheval de bataille. Il a lancé à cet effet le projet, « Promotion des droits des Migrants et Réduction des cas d’apatridie au Togo ».

D’une durée de 6 mois, le projet consistera à outiller 20 journalistes et 10 membres du RAOTEDH en matière de droits des migrants. Outre cela, des campagnes de colmmunication et d’éducation seront menées à l’intention des migrants eux-mêmes, afin d’amener au moins 2.700 à connaitre leurs droits. L’autre volet du projet consistera à la protection contre la traite des êtres humains et d’au moins 500 migrants et leurs enfants en situation irrégulière et d’apatridie au Togo.

Pour la réussite du projet, un atelier de formation sur les droits des migrants est prévu les 21, 22, 23 juin à Lomé. Sont conviés à cette formation des journalistes animateurs d’émissions radiophoniques. Notons que ce projet intervient suite à une enquête réalisée et qui a permis de recenser 241.212 migrants en situation irrégulière et d’apatridie au Togo.

Commentaire d'article

Umalis