Politique

le Nid pose la question du candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 2020

« Il faut une table ronde de l’entente de l’opposition où les partis politiques de ce groupement vont discuter ensemble d’une plateforme gouvernementale commune et de comment ils prendront part à l’élection présidentielle de 2020 autour d’un candidat unique », a proposé Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron, président du parti politique le Nid, comme plan B à l’opposition ce mardi sur Victoire Fm.

Selon lui, c’est une solution dans le cas où la synergie d’actions des partis politiques de l’opposition pour obtenir les réformes ne porterais pas ses fruits. L’ancien ministre et ancien premier président de la jeunesse de l’Union des forces de changement (UFC), soulève ainsi la problématique du candidat unique de l’opposition. La question avait déjà été posée par « l’appel des patriotes » à la veille de la présidentielle de 2015. Le président du Nid trouve cette proposition  comme un « plan B » qui va amener l’opposition togolaise à vaincre le pouvoir de Faure Gnassingbé. « Si des partis politiques se rencontrent pour agir ensemble, la question cardinale dont ils doivent débattre, c’est comment faire pour prendre le pouvoir. S’ils ne le font pas, c’est qu’ils s’accrochent aux petits problèmes et remettent la question fondamentale à plus tard », a-t-il souligné.

L’acteur politique souligne que l’opposition togolaise ne doit plus perdre le temps si elle veut être au pouvoir en 2020. Elle doit se préparer dès aujourd’hui. Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron a par ailleurs salué cette démarche des onze partis politiques de l’opposition.

Commentaire d'article

Umalis