Développement

Togo : Un financement de 22 millions d’euros pour l’agriculture et l’eau potable

La signature de 3 conventions de financement a eu lieu ce jeudi entre le Togo et l’Agence française de développement (AFD). Elevés à un montant total de 22 millions d’euros soit 14,4 milliards de FCFA, ces accords visent à renforcer la formation professionnelle agricole et industrielle au Togo ainsi que la mise en œuvre des différents projets relatifs à l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans la ville de Lomé et ses environs.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, l’ambassadeur de France au Togo, Marc Fonbaustier, et le directeur-adjoint du Département Afrique sub-saharienne de l’AFD, Yazid Bensaid ont respectivement apposé leurs signatures en présence du directeur de l’AFD pour le Togo, Benoît Lebeurre, et Antonio Capone, le représentant de l’ambassadeur européen au Togo.

En effet, l’une des conventions de financement permettra de doter l’ensemble des centres de formation agricole rurale du Togo des moyens nécessaires en vue d’offrir une meilleure formation professionnelle qui répondent aux besoins de l’heure. Cet appui financier s’étend également au Centre de formation aux Métiers de l’Industrie (CFMI).

En partenariat avec la SPEau et la TdE, les 15 millions d’euros issus des deux autres accords paraphés seront investis dans la poursuite des travaux d’approvisionnement en eau potable. Malgré les ressources hydrauliques dont dispose le Togo, seulement 56% de la population ont accès à l’eau potable. Ces projets permettront d’augmenter de 15% le taux d’approvisionnement et d’alimenter près de 200 000 habitants dans la capitale togolaise et ses environs.

Commentaire d'article

Umalis