Santé

Clou de girofle : Le remède à vos maux se trouve dans votre cuisine

De la famille des myrtacées, le clou de girofle est originaire d’Indonésie et connu pour ses nombreux bienfaits. Son nom scientifique est « Syzygium aromaticum ». Il s’utilise sous différentes formes : huiles, lotions, décoctions ou tout simplement à l’état brut naturel. Fruit du giroflier, les boutons floraux de l’arbre sont récoltés avant leur éclosion et ensuite séchés : ce sont les clous de girofle.

Le clou de girofle est connu pour ses nombreuses propriétés médicinales et est utilisé dans la médecine traditionnelle. Aujourd’hui, l’Indonésie et le Madagascar sont les plus grands producteurs de girofle. C’est un anti-inflammatoire qui apaise les douleurs musculaires et les rhumatismes. Il est également utilisé comme anesthésiant local et antiseptique en agissant efficacement contre les bactéries, les microbes et les virus. Le clou de girofle apaise les infections urinaires et atténue les divers maux d’estomac. Il peut être, également, employé comme remède contre la mauvaise haleine et contre les douleurs dentaires.

Par ailleurs, le clou de girofle est aussi un puissant aphrodisiaque. Il redonne de l’énergie et permet de lutter contre la fatigue. Composé de plus de 15% d’huile essentielle et de 70 à 90% d’eugénol, le girofle s’utilise le plus souvent sous forme d’huile essentielle. Pour lutter contre les douleurs dentaires, faire un bain de bouche avec 3 gouttes d’huile essentielle dans un demi-verre d’eau tiède. Pour diminuer les douleurs dentaires, il faut aussi effectuer des frictions au niveau des gencives douloureuses.

Une infusion de clou de girofle aide à combattre divers problèmes digestifs en particulier le mal de ventre et les ballonnements. Faites infuser 4 ou 5 clous de girofle pendant une dizaine de minutes dans une grande tasse d’eau bouillante. Ôtez les clous de girofle. Si son goût très fort vous rebute, ajoutez un peu de cannelle, du jus de citron ou une cuillerée de miel pour adoucir le breuvage. Buvez l’infusion trois fois par jour, en dehors des repas.

Commentaire d'article

Umalis