Politique

Togo : Le parti « Santé du peuple » se réjouit de la coalition

 

Le jeudi dernier, le CAP 2015 et le groupe des six ont décidé d’unir leurs forces pour arracher les réformes du pouvoir de Faure Gnassingbé. Après quelques jours seulement, le parti Santé du peuple du Dr Georges William Kouessan se réjouit de cette synergie d’action et convie la coalition à faire un pas de plus.

« La meilleure chose à faire par l’opposition, c’est de créer un vaste ensemble qui fédère les actions », a indiqué Dr Georges William Kouessan lors d’une intervention sur Victoire Fm ce lundi à Lomé. Pour lui, cette coalition doit être le début de la création d’une « grande famille de l’opposition », résolument décidé à conquérir le pouvoir d’État, face à un pouvoir « réfractaire » aux réformes politiques.

Pour lui, en fédérant leurs actions, les partis politiques de l’opposition se mettent dans la réalité puisque précise t-il, « aucun parti politique à lui seul ne peut résoudre le problème togolais ». Le docteur Kouessan souligne que les échecs d’hier, ne doivent pas constituer un frein pour l’opposition togolaise dans sa dynamique d’aujourd’hui. « Ce n’est pas parce qu’on a échoué hier, qu’on ne va plus recommencer », a-t-il dit.

Rappelons que Santé du peuple était un parti membre du CAP 2015. Il a quitté ce regroupement au lendemain de l’élection présidentielle. Et dès lors, le médecin avait proposé que ce regroupement politique soit mis en veilleuse, histoire de créer un « vaste ensemble » ou une « grande famille » de l’opposition. Raison pour laquelle, il se félicite de cette initiative.

Commentaire d'article

Umalis