litterature Politique

Togo/affaire incendies marchés de Kara et Lomé: le « Carnet de route d’un Africain » en parle

Le « Carnet de route d’un Africain », c’est le titre du livre écrit par Loïk Le Floch-Prigent, ancien Président directeur général de la compagnie pétrolière Elf. C’est la manière que l’ancien PDG d’Elf a trouvé pour raconter la torture qui se pratiquait à la gendarmerie nationale sur les personnes arrêtées dans l’affaire des incendies des marchés de Kara et Lomé, lui-même ayant passé 5 mois entre 2012 et 2013 à la gendarmerie dans l’affaire d’escroquerie internationale.

« Cela a conduit à la torture. Ils ne se cachaient même pas puisqu’ils torturaient dans les couloirs, près de l’endroit où j’étais incarcéré dans les locaux de la gendarmerie, c’est de la folie complète», a-t-il déclaré ce mercredi sur RFI. Dans son livre, M. Le Floch-Prigent raconte avoir mal vécu cette pratique inhumaine qui prévalait dans les couloirs de la gendarmerie nationale. Il estime par ailleurs que ces incendies étaient un « délire » et « le propre des régimes dictatoriaux », et non le fait de l’opposition togolaise.

C’est le deuxième livre que le Floch-Prigent écrit à son retour en France après sa libération en 2013 pour des raisons de santé. Le premier livre a été consacré à l’affaire d’escroquerie internationale. Dans ce livre, il a donné son avis sur le sujet.

Commentaire d'article

Umalis