Diplomatie Politique

Togo / Faure Gnassingbé à la tête de la CEDEAO « avec responsabilité et détermination »

Ça y est ! Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, présidera désormais cette institution sous régionale après le mandat de la présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf. L’élection a été effective ce dimanche lors du sommet de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à Monrovia. Faure Gnassingbé a donc douze mois pour faire ses preuves.

« Ce choix porté sur le Togo et sur ma modeste personne, je l’accepte humblement. Je l’accepte non seulement avec honneur et fierté, mais aussi et surtout avec responsabilité et détermination. Je saisis cette occasion pour vous exprimer, au nom du peuple togolais et du gouvernement togolais, toute ma gratitude et toute ma reconnaissance pour la confiance sans cesse renouvelée que vous n’avez cessé de nous témoigner » : ce furent là les premiers mots du président en exercice de la CEDEAO.

Au cours de son mandat, le président togolais mettra toutes ses capacités à la cohésion et la stabilité des 15 Etats de la CEDEAO. « Il nous faudra sans plus tarder enlever les dernières barrières au brassage de nos populations, responsabiliser notre jeunesse en encourageant sa mobilité économique dans l’espace régional, mettre à contribution nos hommes d’affaires, mettre à profit notre potentiel démographique, miser sur l’agriculture et l’industrialisation, tels sont autant de défis que nous devons relever ensemble pour l’épanouissement de nos populations », a t-il laissé entendre.

Commentaire d'article

Umalis