Développement Société

PUDC: des autorités togolaises et du PNUD dans les régions centrale, Kara et des savanes

Dans le cadre du Programme d’Urgence de développement communautaire (PUDC), le ministre des infrastructures et des transports Ninsao Gnofam et la représentante résidente du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) au Togo Khardiata Lo Ndiaye, ont entamé ce lundi 5 juin, une mission officielle de supervision des travaux de construction et de réhabilitation des pistes rurales dans les régions des savanes, Kara et centrale. La visite prendra fin le 9 juin prochain.

Il est prévu durant cette mission, outre la visite de terrain, des échanges avec les autorités locales, les entreprises en charge des travaux et les bureaux de contrôle, afin de s’enquérir de l’état d’avancement de la construction des pistes rurales entreprise dans le cadre du PUDC. Ainsi, la mission recueillera les éventuelles difficultés rencontrées dans la réalisation des travaux, en vue d’apporter des propositions si nécessaire pour la réussite du travail.  Au programme également, une série d’entretien avec les populations bénéficiaires sur les impacts directs suscités par les travaux sur leur vécu quotidien et la stratégie d’entretien des ouvrages.

Le PUDC est créé par décret présidentiel en janvier 2016 et officiellement lancé le 30 juin de la même année à Mandouri dans le nord du pays par le Président de la République. Il vise l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base. Dans le cadre de ce programme, environ 406 km de pistes rurales seront construites à travers les cinq régions économiques du pays.

Commentaire d'article

Umalis