Diplomatie

Les pays membres de la CEDEAO passeront bientôt de 15 à 17

La 51ème conférence des chefs d’états et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) s’est tenue ce dimanche 4 juin à Monrovia au Liberia pour son Sommet. Au cours de ce sommet, les chefs d’État ont donné leur accord de principe à la demande d’adhésion du Maroc à la communauté sous régionale.

D’après les informations, La Commission de la CEDEAO est chargée d’examiner les implications d’une telle adhésion conformément aux dispositions du Traité Révisé de la CEDEAO. Marcel de Souza, président de la commission devra mettre en œuvre toutes les procédures qui permettraient au royaume chérifien de devenir membre de la CEDEAO. Outre cela, la demande de la Mauritanie et de la Tunisie de devenir respectivement membre associé et membre observateur, a été agréée.

Ces décisions prises lors de la session ont eu écho favorable auprès du président de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara. Pour ce dernier, l’élargissement de la CEDEAO à ces pays en tant que  membre, membre associé et observateur  « est une excellente chose pour l’image de la communauté ». Voici la liste des pays membres de la CEDEAO: le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Rappelons que la Mauritanie, était l’un des pays fondateurs de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest. Elle s’était retirée il y a quelques années.

Commentaire d'article

Umalis