Tourisme

Le premier vol direct Asky Lomé-Johannesburg c’était le 2 juin dernier

C’est devenu une réalité, les passagers désireux d’aller à Johannesburg ou quitter Johannesburg pour se rendre en Afrique de l’Ouest, ont désormais une multitude de possibilités et d’alternatives, grâce à la collaboration entre la compagnie Asky et Ethiopian Airlines. Le premier vol direct Johannesburg-Lomé s’est déroulé vendredi 2 juin dernier au cours d’une cérémonie solennelle à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema.

Selon Martial Tevi Benissan, Manager de Network Planing, cette collaboration entre les compagnies Asky et Ethiopian Airlines vient alléger la tâche aux voyageurs. Il n’est plus nécessaire pour eux de « passer par deux, trois ou quatre Aéroports avant d’arriver à leur destination ». Et pour le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), Colonel Gnama Latta, cela est possible grâce à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) qui a classé le Togo à la tête des destinations les plus sures en Afrique après des audits. « Il y a de cela une dizaine d’années, personnes n’aurait pensé qu’on aura un vol direct Johannesburg-Lomé. Cela est lié à une politique de paix qui motive bon nombre de personnes à découvrir le Togo ».

Le vol a été assuré par un Boeing 737-800, configuré 16 places en classe affaires et 138 places en classe économique. Il sera désormais chargé d’opérer la liaison Johannesburg-Lomé quatre fois par semaine. Précisons que la concrétisation de ce vol s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des prestations de la Société aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT) pour ses 30 ans d’existence.

Commentaire d'article

Umalis