Faits divers

Togo : Disparition des blessés après un accident sur la Nationale n°1

Selon un communiqué du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, il y a eu une collusion sur la Nationale n° 1 à hauteur de Kpayo, dans la préfecture de l’Oti entre une voiture transportant du carburant de contrebande venant du sud et une autre transportant des produits génériques venant du nord. Bilan : Deux morts, deux blessés graves et des dégâts matériels importants et surtout un fait curieux…

L’incident s’est produit dans la nuit du 1er au 2 juin dernier. D’après le constat effectué par les agents du poste de police de Sabiégou dépêchés sur les lieux, « un excès de vitesse » est la cause de l’accident. Ayant évacué les blessés à l’hôpital de Sabiégou pour les premiers soins, les policiers sont revenus sur les lieux pour « s’occuper des morts et récupérer par mesure conservatoire l’ensemble des produits transportés ».

A cet effet, trois véhicules ont été retenues pour transporter les accidentés de l’hôpital de Sabiégou vers l’hôpital de Mango afin qu’ils puissent bénéficier de soins appropriés. « Malheureusement, arrivés à Sabiégou, les conducteurs desdites voitures ayant identifié les blessés comme étant les leurs, ont décidé d’enlever ces derniers pour une destination inconnue. Et pour y parvenir, ils ont aspergé d’essence les policiers et le personnel soignant de cet hôpital de Sabiégou, qu’ils ont menacé de brûler en cas d’opposition », indique le communiqué.

A l’issue des enquêtes, les blessés ont été retrouvés au CHR Tomdè de Kara. Pour l’heure, on a procédé à l’interpellation de six personnes. Cependant, les investigations sont toujours en cours pour localiser les véhicules et situer les responsabilités.

Commentaire d'article

Umalis