Economie

Victor Adodo et son équipe s’engagent pour redynamiser la zone franche togolaise

Sous la présidence de Victor Adodo, le nouveau bureau de l’Association des Sociétés de la Zone Franche (ASOZOF) a tenu sa première réunion. Il compte relever le défi de la redynamisation de la zone franche togolaise raison pour laquelle cette rencontre a été le lieu de relever les priorités et les actions à mener en vue de redonner à ce secteur de l’économie togolaise ses lettres de noblesse.

Composé de sept (7) membres dont Victor Kossi Adodo (Président), Eric Sehr (Vice-Président), Mohamed Badredine (Secrétaire général), Alice Boronbossou (Trésorière), Serge Agbessi Sagbo (Trésorier Adjoint),  Laurent Coami Tamegnon (1er Conseiller) et  Lee Dae Hyung (2e Conseiller), l’équipe de Victor Adodo compte recenser les difficultés auxquelles sont confrontées les 64 entreprises de la Zone Franche afin de mieux les orienter vers des solutions adaptées à leurs besoins. A cet effet, le bureau tiendra selon un chronogramme bien établi des réunions bimestrielles pour être plus proche des sociétés de la Zone Franche.

« Il a été convenu que nous formions des équipes pour passer dans les entreprises. Il s’agira d’une visite d’entreprise qui sera technique. Cette descente permettra de recenser non seulement les problèmes des entreprises mais aussi les suggestions pour redynamiser l’association », indique Victor Adodo. Il prévoit effectuer avec les autres membres du bureau de l’ASOZOF une prochaine visite dans les différentes entreprises. Un autre point crucial abordé au cours de la réunion est le dialogue social. « L’ASOZOF représente la plus grande masse salariale des entreprises privées du Togo. Mais voilà que le gouvernement n’a pas jugé bon de nous associer au dialogue social. Nous comptons envoyer prochainement une lettre au gouvernement», a laissé entendre M. Adodo.

Commentaire d'article

Umalis