Finance Jeunesse et emploi

Bientôt une nouvelle stratégie nationale d’inclusion financière au Togo

Après le Fonds national de la finance inclusive (FNFI), le ministère du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, veut doter le Togo d’une nouvelle stratégie nationale d’inclusion financière. C’est dans cette perspective que ledit ministère a organisé un atelier en fin de semaine dernière pour présenter les résultats d’une étude qui s’inscrit dans le cadre de l’élaboration du processus « Making Access to Financial Services Possible » (MAP).

Cette politique d’inclusion financière en cours d’élaboration, ne viendra pas se substituer au FNFI. Elle se veut plutôt être une politique complémentaire. L’objectif  selon la ministre, est d’asseoir une meilleure stratégie pour toucher un plus grand nombre de populations malgré les résultats significatifs obtenus ces dernières années à travers les différents produits FNFI. « Le processus MAP est un processus qui permet  à notre pays de disposer d’une stratégie nationale d’inclusion financière. Pour réaliser cette stratégie financière, il faut conduire un diagnostic qui révèle que 60 % de la population est touchée par l’inclusion financière contre 40% qui ne l’est pas encore », a indiqué Victoire Tomégah-Dogbé.

Pour information, l’étude a consisté en une identification de l’inclusion financière au Togo. Dans ce diagnostic, les populations ont été consultées sur leurs besoins et comment y répondre à travers des offres parfaites. Ces consultations ont également été menées auprès des banques, des compagnies d’assurance, des systèmes financiers décentralisés, des sociétés de téléphonie mobile, des structures de réglementation et autres.

 

Commentaire d'article

Umalis