Politique

Togo / Tikpi Atchadam : « Tout peuple débout peut arriver à bout de n’importe quel dictateur ».

Le Parti National Panafricain (PNP), tout jeune parti dans le landerneau politique du Togo, ne lésine pas sur les moyens d’atteindre ses objectifs. Son président Tikpi Atchadam organise à intervalles réguliers des meetings de sensibilisation au Togo et à l’international. D’ailleurs, Tikpi Atchadam avait effectué il y a quelques semaines une tournée en Europe (France, Belgique, Allemagne) au cours de laquelle il a rencontré la diaspora togolaise et lui a fait une présentation réaliste de la situation sociopolitique du pays.

En effet, le Parti national panafricain compte obtenir l’alternance politique au sommet de l’Etat. Par conséquent, il sensibilise, éduque, informe les populations afin que celles-ci prennent conscience de leurs responsabilités. Parce que, selon l’opinion de Tikpi Atchadam dévoilée dans une interview publiée dans les colonnes du quotidien Liberté, « tout peuple débout peut arriver à bout de n’importe quel dictateur ».

Sa stratégie politique consiste à reconnecter le Togo « au 12 janvier 1963 ou à la minute près à laquelle on a assassiné le Président Sylvanus Olympio… pour refaire la route parce que les ambitions du départ ne sont pas les mêmes qu’aujourd’hui ». « Nous avons besoin de mettre les Togolais debout pour combattre la dictature cinquantenaire, pour éviter la monarchisation du pays », précise-t-il. Ainsi donc, il faut que le peuple soit conscient de sa situation afin de prendre ses responsabilités.

 

Commentaire d'article

Umalis