Jeunesse et emploi

Le processus électoral des chambres régionales des métiers enclenché au Togo

En prélude au processus électoral des chambres régionales des métiers, le ministère du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes en partenariat avec la deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), a organisé une formation à l’endroit des membres des commissions  électorales ad hoc ce mardi à Lomé. Le but est de baliser la voie à des élections justes et transparentes.

Axé sur le thème « bâtir ensemble les bases pour un artisanat créateur de richesses », cette rencontre des membres des commissions électorales ad hoc va permettre à ces derniers de s’approprier les outils nécessaires et d’échanger sur les stratégies à mettre en place pour la réussite des élections. Ces membres sont donc appelés à la participation, l’inclusion, la crédibilité, la transparence, l’équité, la rigueur et à la discipline durant les travaux à cette rencontre. Le représentant de la GIZ pour sa part, les a invités à plus d’engagement et de vigilance. « A la fin de ce processus, on doit parvenir à des organes élus qui nous permettront de faire une marche commune. Notre rêve est d’arriver à une union des chambres des métiers et des syndicats », a-t-il indiqué.

Précisons que les membres de la commission électorale ad hoc ont pour mission de sensibiliser les artisans sur le processus électoral, établir les listes électorales à partir des registres de métiers et des répertoires des entreprises artisanales des chambres de métiers d’arrondissement, déterminer les lieux de vote, organiser le scrutin et proclamer les résultats entre autres.  Pour rappel, l’artisanat contribue à 18% au PIB du Togo.

 

Commentaire d'article

Umalis