Politique

Togo/réformes: ADDI appelle la population à rester en alerte

Après le CAP 2015, qui a appelé la population à prendre ses responsabilités lors du meeting qu’il a organisé le 20 mai dernier à Lomé, c’est le tour du parti politique Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), de lancer de nouveau un appel à la population. ADDI affirme que c’est le parti au pouvoir, Union pour la république (UNIR), qui ne veut pas de réformes à partir d’une loi de l’opposition. C’est ainsi que le Conseiller spécial du président d’ADDI, François Kampatibe, explique ce dernier échec de l’étude en commission de la proposition de loi ANC-ADDI, à l’Assemblée nationale.

Reçu sur la radio Victoire Fm ce lundi  Dr François Kampatibe, conseiller spécial du président d’ADDI, parle d’un coup en préparation par le pouvoir de Faure, pour opérer des réformes politiques « aberrantes » par la commission de réflexions sur les réformes institutionnelles et politiques. Selon lui, la dernière force à faire intervenir dans cette lute, pour amener le pouvoir à opérer des réformes, est la « population ». Elle doit donc rester en alerte par rapport aux solutions que va proposer cette commission .

« Ils ont mis en place une commission dont nous ne reconnaissons pas les compétences. Ce genre de commission dirigée par le parti au pouvoir aboutit toujours à des solutions complètement aberrantes, comme ce qui vient de se passer au Gabon », a-t-il indiqué.

Commentaire d'article

Umalis