Media

Togo / Publicité sur les médias : la HAAC s’en prend aussi aux médias d’Etat

Pour leur respect de l’éthique et de la déontologie du métier, les médias d’Etat du Togo ont récemment eu le privilège de faire l’objet des louanges de l’instance régulatrice de la presse togolaise. Néanmoins, la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC)  leur reproche de manquer de lui soumettre les publicités pour son aval avant diffusion.

La nouvelle donne de régence mise en vigueur par la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) impose que toute publicité lui soit soumise pour autorisation avant publication ou diffusion par les médias. Cependant, bien de médias togolais ne se soumettent pas à cette réglementation.

« Ce n’est pas une honte de vous signaler que malgré nos communiqués, ni la TVT, ni Radio Lomé, ni Togo-Presse n’ont jamais approché la HAAC avec une campagne publicitaire pour avoir l’autorisation qui est requise par la loi », a déclaré Pitang Tchalla, président de la HAAC, lors de la présentation du rapport d’activités 2016 de son institution. Et, « la raison est qu’ils ne veulent pas qu’on sache », justifie t-il.

Selon la HAAC, contrairement aux médias d’État qui ne se sont jamais pliés à la règle en soumettant des publicités, trois demandes d’avis venant des médias privés ont été enregistrés. A cet effet, la HAAC rappelle aux responsables des entreprises de presse l’importance d’avoir au Togo une régie nationale de la publicité.

Commentaire d'article

Umalis