Développement Sécurité

Pour la gestion de crise maritime, GoGIN renforce les services de sécurité togolais et béninois

Dans le cadre du projet « Réseau inter-régional pour la Sécurité Maritime dans le Golfe de Guinée » (GoGIN) un entrainement pour renforcer la sûreté et la sécurité des côtes béninoises et togolaises,  a démarré depuis le 22 mai dernier à Cotonou. Cet exercice prendra fin  samedi 27 mai dans les eaux togolaises.

Le projet GoGIN, vise à mettre en réseau et partager les informations entre les autorités et structures de gestion de crise maritime. Ainsi, le programme prévoit la création et le développement d’un savoir faire en matière de coopération en sûreté et en sécurité maritime dans les pays du Golfe de Guinée. Ce projet est un projet de l’Union européenne (UE) pour le Golfe de guinée, et a pour objectif d’accompagner les orientations de la charte de l’Union Africaine (UA) signée à Lomé en d’octobre 2016.

« L’Union européenne cherche à renforcer une approche intégrée en matière de sécurité, de gouvernance et de développement tout en mettant à profit les enseignements tirés des expériences dans la Corne de l’Afrique, ainsi que des acquis du projet précédent « Route Maritime Critique Golfe de Guinée » (CRIMGO), dont le Togo a été partie prenante », a expliqué le chef de la délégation de l’UE Nicolas Berlanga Martinez.

Le projet GoGIN sera exécuté dans 19 pays côtiers du Golfe de Guinée allant du Sénégal à l’Angola pendant 48 mois.

Commentaire d'article

Umalis