Faits divers Politique

Réformes au Togo : Quand les conducteurs de taxi-moto menacent les députés…

Dans la matinée de ce mardi 23 mai, les zémidjan (comme on les appelle communément) ont envahi l’entrée de la radio Kanal Fm sise dans le quartier Hanoukopé. Interrogés, ils ont laissé entendre qu’ils exigent la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l’Accord politique global (APG).

« Nous venons de sortir d’une réunion. Nous avons longuement réfléchir sur la situation sociopolitique de notre pays. Nous, les zémidjans du Togo, nous demandons aux politiques de faire bien les choses », a martelé leur porte-parole au micro de nos confrères de Kanal FM. C’est pour eux la manière appropriée de se faire entendre.

En outre, ils ont adressé un message clair aux députés à travers les ondes de la radio Kanal FM : « Si c’est nous les Togolais qui les avons choisi pour siéger à l’Assemblée nationale, nous leur donnons jusqu’à la fin de cette semaine pour faire les réformes. Sinon, ils nous verront à l’Assemblée nationale ». Connaissant leur stratégie d’invasion, nous seront situés sur la sérénité de leur message dans les prochains jours.

Commentaire d'article

Umalis