Politique

Togo/réformes: « les marches, des méthodes populistes qui ne répondent plus », Jean Kissi

« A force de ne faire que du populisme, les populations ont été fatiguées de ce courant politique de telle sorte que dans les derniers événements, elles ne sortent plus », c’est ce qu’a déclaré ce lundi, le Secrétaire général du Comité d’action pour le renouveau (CAR), Jean Kissi dans une émission sur la télévision New World.

Pour illustrer ses propos, M. Kissi prend à témoin la dernière manifestation du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), tenue le 11 mars à Agoè. Selon lui, le CAP n’a rassemblé que 5.000 milles togolais, un parti qui auparavant, réunissait des centaines de milliers de togolais. Pour le député, cette méthode qu’il qualifie de « populiste » a montré ses limites.

Ainsi, Jean Kissi, propose à la place des marches de rue, une méthode basée sur le dialogue et la pression. C’est le seul moyen selon lui d’obtenir les réformes et qui a pu donner des résultats durant le processus démocratique au Togo. Une méthode, que le président du CAR, Me. Yawovi Agboyibo a proposé samedi dernier lors de sa rencontre avec les délégations des fédérations du CAR, de la région maritime.

« S’il y a quelqu’un dont l’action a démontré un certain nombre de choses, il n’y a au finish que Me Yawovi Agboyibo », a rappelé l’homme politique. Il souligne également que, le Comité d’action pour le renouveau (CAR), est le seul parti politique de l’opposition qui fait aujourd’hui l’unanimité auprès des populations, et capable de sortir le Togo de sa torpeur.

Commentaire d'article

Umalis